Co-scénariste de plusieurs films de son mari, comme "Police" et "Van Gogh", Sylvie Pialat a notamment adapté pour lui "Sous le soleil de Satan" (Palme d’Or à Cannes en 1987) d’après le roman de Georges Bernanos. Suite à la mort de Maurice Pialat en 2003, après 21 ans de vie commune et de films ensemble (au cours desquels elle a géré leur société de production et travaillé main dans la main avec Daniel Toscan du Plantier), elle a créé Les films du Worso.

Au terme d'une quinzaine d’années, Les films du Worso compte à son actif la production d’une quarantaine de longs métrages pour le cinéma, quelques fictions et documentaires pour la télévision et une trentaine de courts métrages. On compte de multiples collaborations avec les cinéastes Guillaume Nicloux, Alain Guiraudie, Cédric Kahn, Xavier Beauvois, Julie Gavras, Nicolas Boukhrief, Laurent Achard, Joachim Lafosse, Corneliu Porumboiu, Emilie Deleuze et plus récemment des premières collaborations avec Lucile Hadzihalilovic, Nadège Loiseau, Amos Gitaï, Lisandro Alonso, Marine Francen, Abderrahmane Sissako, Aude Léa Rapin, Michel Spinosa, Rafi Pitts, Céline Devaux, Hu Wei, Caroline Guiela N’Guyen.

 

Nourrie d’énergie et de désir, la société s’est développée et diversifiée depuis sa création avec une équipe marquée par un esprit de famille.

Diplômé de Sciences Po Strasbourg et de La fémis (département Production), Benoît Quainon a rejoint Les films du Worso en 2006. Il est producteur associé depuis 2013.

Gilles Sitbon est entré au capital de Worso en 2012. Les courts métrages sont pilotés depuis 2010 par Christophe Barral et Toufik Ayadi. Les coproductions internationales sont supervisées par Alejandro Arenas.

 

Le catalogue compte un total de 13 sélections au Festival de Cannes, 28 nominations aux César pour 10 récompenses sur les 5 dernières années, une nomination à l’Oscar du Meilleur Film en langue étrangère (pour Timbuktu en 2015).

Sylvie Pialat a reçu deux fois consécutives le Prix Daniel Toscan du Plantier récompensant le meilleur producteur de films français de l’année. Ce prix décerné par l’Académie des arts et techniques du cinéma, lui a été remis successivement par les Ministres de la Culture Aurélie Filippetti le 24 février 2014 et Fleur Pellerin le 16 février 2015.